Bien choisir

Bien choisir son terrain pour votre construction

Choisir un terrain est un élément primordial dans le déroulement d’un projet de construction. PRIMEA vous aide en vous mettant en relation avec de nombreux propriétaires de vente de terrain constructible, et en vous guidant à travers tous les éléments à prendre en compte lors de votre choix de terrain.

1. Trouver l’emplacement idéal

1. Un terrain isolé ou en lotissement
En achetant un terrain constructible en lotissement, vous bénéficiez d’un certain nombre d’avantages. Un terrain en lotissement présente moins de surprises qu’un terrain diffus. En effet, vous avez dès le départ deux certitudes : premièrement, que vous avez trouvé un terrain constructible, deuxièmement, que la viabilisation du terrain est faite. Mais également, que les accès sont aménagés. Autre avantage : la parcelle est bornée, vous êtes donc assuré de sa taille, au mètre carré près ! La construction en lotissement répond néanmoins à un cahier des charges précis et est soumise à un certain nombre d’obligations en termes de construction. PRIMEA étudie pour vous ce règlement et vous propose un large choix de maisons adaptées au lotissement.

bon à savoir

Bon à savoir

Si vous envisagez un projet de construction plus audacieux et avec des choix de matériaux plus variés, un terrain à bâtir isolé en secteur diffus vous assurera une plus grande liberté, à condition toutefois de respecter les règles d’urbanisme en vigueur. En revanche, dans ce cas précis, vous devez vérifier certaines informations auprès de votre mairie (constructibilité, servitudes, PLU…) et effectuer les démarches administratives nécessaires pour organiser les travaux nécessaires à la viabilisation du terrain. PRIMEA vous aide et vous accompagne dans ces formalités.

2. Les services à proximité
En fonction de votre mode de vie, de la constitution de votre famille, vous pouvez avoir besoin de certaines facilités à proximité : commerces, écoles, salles de sport… Faites une liste par ordre de priorité pour faciliter vote recherche.
Il est important de penser à la proximité de votre lieu de travail et surtout à la facilité du trajet que devrez emprunter quotidiennement. N’hésitez pas à vérifier si la route est encombrée ou dangereuse aux heures de trajets.

3. L’orientation de la parcelle et de votre projet de construction
L’orientation de votre terrain à construire est importante pour votre future maison. Néanmoins dans un projet de construction vous êtes libre d’aménager votre plan de maison en fonction de la situation de votre terrain. PRIMEA définit avec vous le plan de maison idéal de façon à bénéficier de la meilleure exposition. L’ensoleillement est fondamental pour votre confort, et vous permettra en plus, si votre maison est bien orientée, de faire des économies d’énergie. Sachez que l’idéal pour votre maison sera de placer le maximum de pièce de vie au Sud-Ouest pour récupérer le maximum de chaleur en hiver. Les pièces de nuit sont à placer à l’Est.

2. La constructibilité de votre terrain

« Vente terrain constructible », en êtes-vous certain ? Ne vous précipitez pas ! Commencez par vérifier la constructibilité du terrain convoité. L’acquisition d’un terrain suppose une bonne connaissance des démarches administratives ainsi qu’une vérification pointilleuse de la nature du sol, des règles d’urbanisme ou encore du raccordement. PRIMEA balaye pour vous les formalités qui vous permettront d’acheter plus sereinement ce qui sera bientôt l’atelier de votre futur projet de construction.

Découvrez votre futur parcelle dès maintenant : vente terrain constructible

1. Le certificat d’urbanisme
Le certificat d’urbanisme est le premier document à obtenir et à demander à votre mairie. Document gratuit et synthétique, il vous permet de réunir les règles d’urbanisme du terrain où la construction est envisagée. Le certificat d’urbanisme est valable dix-huit mois pendant lesquels aucune règle ne devra être ajoutée.

2. La consultation du plan local d’urbanisme (PLU)
Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est le règlement d’urbanisme de votre ville et vous devez impérativement le consulter avant de. Nos conseillers habitat vous aideront à définir les éléments importants à prendre en compte dans le PLU pour réaliser au mieux votre permis de construire et mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir une validation de votre dossier le plus rapidement possible.

bon à savoir

Bon à savoir

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est gratuit et parfois il est accessible depuis le site Internet de votre commune.

3. Le bornage de votre terrain
Votre titre de propriété vous garantit la possession du bien mais il ne donne aucune information concernant les limites de votre terrain ou de sa superficie. En lotissement, le vendeur a l’obligation de faire borner votre terrain. Hors lotissement, le bornage n’est pas obligatoire, cependant le vendeur doit vous indiquer dans le contrat de vente de terrain constructible si le bornage a été fait ou non. Pour éviter des conflits avec vos voisins il est grandement conseillé de fixer définitivement la limite entre deux terrains contigus et à la marquer par des repères matériels appelés « bornes » (piquets, pierres…) De plus vous n’êtes pas à l’abri de certaines surprises ! Le bornage peut être convenu à l’amiable avec vos voisins ou, en l’absence d’accord, par un recours judiciaire effectué auprès du tribunal d’instance du lieu du terrain. Un géomètre expert est le seul habilité à déterminer avec certitude les dimensions de votre propriété.

4. La viabilisation de votre terrain
Si vous décidez d’acquérir une parcelle hors lotissement, vous devez vous assurer que le raccordement aux différents réseaux d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone et d’assainissement a bien été effectué. En fonction de la situation du terrain, les travaux peuvent être plus ou moins importants et vous ne devez pas négliger ce coût supplémentaire qui sera à votre charge. A noter que si vous trouvez une annonce de vente de terrain constructible avec la mention « terrain à bâtir », les raccordements sont normalement effectués.
Concernant la viabilisation de votre terrain, sachez que PRIMEA vous aide et vous met en contact avec différents artisans qui seront en mesure de prendre en charge ces travaux.

5. Des lignes électriques aériennes en guise de toit
Absurde ? Pas tant que cela. Prenez garde aux servitudes qui pourraient limiter votre occupation du sol ou empiéter votre espace. Les collectivités peuvent dans certains cas exiger la cession d’une partie de votre terrain en vue de l’élargissement, du redressement ou de la réalisation de voies publiques par exemple. Prenez donc vos précautions en vous informant directement auprès de votre commune.

6. L’accessibilité de votre terrain
Un terrain ne peut être constructible sans accès à une voie publique ou privée. La loi française reconnaît un « droit de passage » vous permettant de créer un chemin d’accès. Si vous envisagez d’acquérir un terrain enclavé, soyez vigilant. Les conditions de réalisation de la voie doivent être clairement présentées dans l’acte de vente. Il est aussi obligatoire d’assurer un accès sécurisé aux véhicules utilitaires pouvant s’y engager.

7. L’importance de votre sol
Ne vous méprenez pas, une belle pelouse ne signifie pas une terre de qualité. La nature de votre sol agit sur le type de construction que vous envisagez. De mauvaise qualité, elle peut anéantir votre projet de construction. Soyez informé et réagissez au plus vite. L’étude des sols n’est pas obligatoire mais il est effectivement plus prudent et rassurant de connaître la qualité du sol (voir un géologue). N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès du voisinage si des maisons neuves ont été construites autour de votre parcelle.

8. Quels risques pour votre terrain ?
Lors de votre acquisition, assurez-vous d’avoir en votre possession une déclaration datant d’au moins six mois au jour de la signature de la vente, mentionnant si votre terrain est sujet à une exposition aux risques technologiques ou naturels. Avant toute signature rendez-vous sur le site internet www.prim.net. Il vous permettra de connaître les risques qu’encours votre commune.

Vous voilà informé et prêt à amorcer votre projet ! Découvrez l’ensemble des terrains disponible dans votre département : vente terrain constructible.

Retrouvez nos offres

SICILE 110
maison4 ch. et 110 m2|marker509 m2
SICILE 110à partir de 203 817 €*

à Ingré (45)

Idéalement placé, à deux pas du bourg et des commerces de proximtés - école et transport. Beau terrain viabilisé de 509 m² s avec belle exposition. A saisir

CARNEY 76
maison3 ch. et 76 m2|marker300 m2
CARNEY 76à partir de 110 156 €*

à Longué-Jumelles (49)

Belle oportunité dans une ville qui apporte tous les besoins du quotien, venez étudier votre projet de construction sur ce terrain de 300 m² viabilisé.

MELVILLE 63
maison2 ch. et 63 m2|marker445 m2
MELVILLE 63à partir de 127 536 €*

à Drefféac (44)

Près du bourg de ses commodités et transports, terrain viabilisé de 445 m².